Les arts se complètent et s’enrichissent

barbararaux

Je suis née avec le mot. Et le mot, rapidement, a épousé des formes. Tantôt colorées et acryliques, tantôt noires, au feutre. La littérature et le graphisme s’enrichirent et se complétèrent. Puis, de tous ces mots et de toutes ces images, naquirent les réalisations audiovisuelles.

La forme est l’outil du fond,  et le fond est justement ce qui échappe à la conscience. Or, depuis mon enfance je mène la quête de m’y confronter.

Tout en explorant des thématiques comme le lien à la Nature, l’absence comme composant de la construction individuelle, ou notre relation à l’environnement, je tente de rendre visible l’invisible, de trouver l’équilibre entre le plein et le vide et d’approcher l’indicible.

Je travaille en poésie le son laissé par le choc, en vidéo l’espace et le temps, par la peinture l’enchevêtrement de l’existant et son contraire.

Son, textes, images fixes ou animées…mon art est pluridisciplinaire et ne se plie à aucune contrainte.

Apparentée à l’œuvre multimédia, elle  est une œuvre d’art totale.

Composée d’éléments distincts, de natures variées faisant appel à différents supports, techniques et technologiques, qui forment un ensemble, sur une seule représentation ou toute au long de la vie.